Textes sculptures

«Fidélité»

«Deux êtres qui partagent un moment de calme, de bonheur et d’insouciance, le temps s’arrête.  Moment de complicité, d’amitié fidèle.»  Andrée Marcoux

«Avenir»

«Voilà ce qu’inspire cette œuvre à travers laquelle s’incarne la confiance, la détermination, la persévérance et l’espoir mais également la noblesse et la beauté de la jeunesse à laquelle elle rend hommage.» Texte de Éric Lessard

«Fragile»

« Inoffensive et discrète, je me suis adaptée au fil des siècles, aux conditions extrêmes de cette planète. Je vis dans l’eau, je vis sur terre, je coasse au printemps, j’hiberne en hiver. Mon milieu de vie est un filtre naturel, indispensable, qui recycle, qui régénère, qui purifie, qui entretien et donne la vie. Cet écosystème complexe doit être conservé et protégé. La vitalité de mon espèce témoigne de la qualité de l’environnement. Si je sais combien je suis utile, je sais également à quel point je suis « Fragile. »Texte de Éric Lessard

«Allégresse»

« Communion de poussières célestes, je rends grâce à la vie qui m’anime. Je profite de chaque instant de ce moment trop court qui m’est donné, pour m’élever dans l’allégresse, consciente et confiante, vers cet avenir auquel j’aspire pour m’y confondre éternellement.»Texte de Éric Lessard

« Surprise ! »

L’air surpris, cette petite bête tendre, curieuse, nous communique sa joie de vivre…Ses cabrioles, ses sautillements nous font toujours sourire.  Andrée Marcoux

« Dessine moi un mouton »

Inspiré du magnifique conte du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, «Dessine moi un mouton ! » est la première phrase du petit prince lorsqu’il aborde le pilote dans le désert.

 «Fidélité»

«Deux êtres qui partagent un moment de calme, de bonheur et d’insouciance, le temps s’arrête.  Moment de complicité, d’amitié fidèle.»  Andrée Marcoux

«Avenir»

«Voilà ce qu’inspire cette œuvre à travers laquelle s’incarne la confiance, la détermination, la persévérance et l’espoir mais également la noblesse et la beauté de la jeunesse à laquelle elle rend hommage.» Texte de Éric Lessard

«Fragile»

« Inoffensive et discrète, je me suis adaptée au fil des siècles, aux conditions extrêmes de cette planète. Je vis dans l’eau, je vis sur terre, je coasse au printemps, j’hiberne en hiver. Mon milieu de vie est un filtre naturel, indispensable, qui recycle, qui régénère, qui purifie, qui entretien et donne la vie. Cet écosystème complexe doit être conservé et protégé. La vitalité de mon espèce témoigne de la qualité de l’environnement. Si je sais combien je suis utile, je sais également à quel point je suis « Fragile. »Texte de Éric Lessard

«Allégresse»

« Communion de poussières célestes, je rends grâce à la vie qui m’anime. Je profite de chaque instant de ce moment trop court qui m’est donné, pour m’élever dans l’allégresse, consciente et confiante, vers cet avenir auquel j’aspire pour m’y confondre éternellement.»Texte de Éric Lessard

« Surprise ! »

L’air surpris, cette petite bête tendre, curieuse, nous communique sa joie de vivre…Ses cabrioles, ses sautillements nous font toujours sourire. Andrée Marcoux

« Dessine moi un mouton »

Inspiré du magnifique conte du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, «Dessine moi un mouton ! » est la première phrase du petit prince lorsqu’il aborde le pilote dans le désert.

 «Douceur»

Paix, harmonie …confiance, soutien partagé…tu es une douceur pour le cœur.Andrée Marcoux

«Ève»

« Je sais… »

Ève vivait dans le Jardin d’Éden mais

De ce paradis où elle errait rien ne savait car

Dans la nuit de l’ignorance elle ne pouvait

Avoir conscience de l’abondance qui l’entourait

Au centre du Jardin un arbre aux fruits défendus

Celui de la connaissance s’y épanouissait

Ève y fut tentée et dans la pomme elle a croqué

Du péché originel on l’accusa et du Jardin Dieu la chassa

Dans ce monde où nous vivons

Malgré les connaissances que nous avons

Rien au fond n’a vraiment changé

L’homme se prend toujours pour une divinité

Nous persécutons ceux qui veulent savoir

Nous nions ce que nous savons

Nous tuons ceux qui savent

Nous cachons la vérité

Les guerres et la violence

Sont le fruit de l’ignorance

L’éternité est trop brève pour tout apprendre

Je te bénie Ève qui a mordu car toi au moins tu auras su

Éric Lessard

15 mai 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s